Queen of the Damned

Queen of the Damned.png

Car le paradis, c’est la fusion de deux âmes dans un baiser d’amour. Et qu’importe , quand nous l’avons trouvé ici-bas, que ce soit dans les bras d’un saint ou d’un damné ? qu’il soit maudit ou adoré parmi les hommes, celui que tu aimes, que t’importe, pourvu qu’il te le rende ?
Leone Leoni (1834) de Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand

Continuer la lecture de Queen of the Damned

Publicités

Auburn

Auburn.png

J’ai posé la main sur son bras. Elle avait là, sur l’avant-bras, des taches de rousseur qui formaient un motif. Je le reconnaissais. Tout est pareil, ai-je pensé. A l’intérieur de tout ce temps qui a passé, nous sommes restés les mêmes.
Les chaussures italiennes – Henning Mankell

Continuer la lecture de Auburn

La cigarette

La cigarette

Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d’une aide plus efficace que les Evangiles.
Syllogismes de l’amertume (1952) de Emil Michel Cioran

Continuer la lecture de La cigarette

Hard

new punk.png

J’adore et admire tous ceux qui sont différents. J’aime ça. Le «jet set» est banal. Le «bon goût» est banal. L’excentricité est chic. Le bon goût paralyse. Mais la mode du punk ou de la rue ou un corps couvert de tatouage, c’est intéressant pour moi, et j’adore. Je ne suis pas allé à l’école de la mode. J’ai appris à regarder des émissions de couture à la télévision et à lire des magazines. Cela m’a fait rêver. 

Jean-paul Gaultier

Continuer la lecture de Hard

Red Chic

Red chic.png

Je vais traverser cet hiver en silence, on ne peut s’approcher d’une rose rouge qu’en silence. J’ai au coeur un tourment de bois noir, je vais laisser tout ça virer au rouge et au clair.
La plus que vive (1996) de Christian Bobin

Continuer la lecture de Red Chic

White Univers

Sterile

Etre libre et seul, c’est oublier le temps présent. C’est retrouver en soi un univers à part qui vous appartient en propre et que vous n’avez livré à personne.
Les militants (1974) de Alice Parizeau

Continuer la lecture de White Univers