Purple in the rock

purple in the rock

C’étaient des cheveux blonds, d’un blond cendré, d’un blond de poudre, et il y en avait, et ils étaient fin, un brouillard d’or autour de la tête.
Le Petit Chose (1868) de Alphonse Daudet

Continuer la lecture de Purple in the rock

Publicités

Effeuillage

Effeuillage censure

Ce qui s’exprime, c’est les yeux noirs, les yeux qui la déshabillent ou la caressent, c’est la bouche carnassière, c’est la peau. Il croit qu’on dit l’essentiel avec la peau.
De la, on voit la mer – Philippe Besson

Continuer la lecture de Effeuillage

Dans mon perfecto

dans mon Perfecto

Karen soupira et tapota la poche de sa veste, dans l’espoir d’y trouver une pastille de menthe. Depuis qu’elle avait arrêté de fumer, au premier de l’an, elle pratiquait le suicide dentaire.
De cendre et d’os (2006) de John Harvey

Continuer la lecture de Dans mon perfecto

Automne en robe d’été, quelle idée!

Automn Parc.png

Je ne connais rien de plus sinistre que la chute des feuilles, en automne, qui annonce ces longs mois d’arbres noirs, d’arbres morts en hiver.
Comme une chanson dans la nuit de Alain Rémond – Alain Rémond

Continuer la lecture de Automne en robe d’été, quelle idée!

Le passeur

Le passeur.png

Pour Thomasina, les gens sont des rivières, toujours prêts à passer d’un état d’être à un autre. A ses yeux, il est injuste de traiter les gens comme des êtres achevés. Chacun est constamment en devenir ou en non-devenir.
Annabel – 2014 – Kathleen Winter

Continuer la lecture de Le passeur