Jeu interdit

Jeu interdit.png

N’apprenons rien et le prochain monde sera identique, avec les mêmes poids morts à soulever, les mêmes interdits à combattre….
Jonathan Livingston le goéland (1970), Richard Bach (trad. Pierre Clostermann), éd. Librio, 1994 (ISBN 2-277-30002-0), partie 2, p. 50 – Richard Bach

Continuer la lecture de Jeu interdit

Publicités

Chaleur d’un foyer

chaleur d'un foyer.png

Le feu de la cheminée, ce petit théâtre où les flammes gesticulent comme des acteurs affairés.
Journal (édition 1935) – Jules Renard

Continuer la lecture de Chaleur d’un foyer

Russia

Russia.png

… c’est à cela que servent les voyages. Ils agrandissent l’espace qui nous entoure. Ils font de nous de nains insoumis cernés de terres à conquérir, nous qui jusque-là étions des géants malhabiles au milieu de minuscules maisons de poupées.
Je suis ici pour vaincre la nuit. Yo Laur (1879-1944) – 2017 – Marie Charrel

Continuer la lecture de Russia

Purple in the rock

purple in the rock

C’étaient des cheveux blonds, d’un blond cendré, d’un blond de poudre, et il y en avait, et ils étaient fin, un brouillard d’or autour de la tête.
Le Petit Chose (1868) de Alphonse Daudet

Continuer la lecture de Purple in the rock

Automne en robe d’été, quelle idée!

Automn Parc.png

Je ne connais rien de plus sinistre que la chute des feuilles, en automne, qui annonce ces longs mois d’arbres noirs, d’arbres morts en hiver.
Comme une chanson dans la nuit de Alain Rémond – Alain Rémond

Continuer la lecture de Automne en robe d’été, quelle idée!

Queen of the Damned

Queen of the Damned.png

Car le paradis, c’est la fusion de deux âmes dans un baiser d’amour. Et qu’importe , quand nous l’avons trouvé ici-bas, que ce soit dans les bras d’un saint ou d’un damné ? qu’il soit maudit ou adoré parmi les hommes, celui que tu aimes, que t’importe, pourvu qu’il te le rende ?
Leone Leoni (1834) de Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand

Continuer la lecture de Queen of the Damned