Caravan Trip

Travel in caravan.png

Chaque 1er août, j’attelle la caravane à la voiture, et on va la promener. Il ne faut pas trop se plaindre. Un chien, par exemple, ça se sort tous les jours.
Attirances (2005) de Didier Van Cauwelaert

Continuer la lecture de Caravan Trip

Publicités

Je suis là….

Je suis là.png

Pour les promenades à cheval, une grande forêt de pins s’étendait jusqu’au bord de la mer, sur des terrains jadis recouverts par les eaux et où les flottes romaines avaient jeté leurs ancres. C’était la Pineta de Boccace, le bois immémorial de Ravenne, où les chiens du Chasseur fantôme poursuivaient éternellement la Dame qui avait méprisé l’amour. Byron aima cette solitude sylvestre et marine, qu’animait le bruit des cigales.

Don juan ou la vie de byron (1952), andre maurois, édition grasset, coll. les cahiers rouges, 2006 (isbn 2-246-14564-3), chevalier servant, p. 354 – don juan ou la vie de byron, 1952 – André Maurois

Continuer la lecture de Je suis là….

Alone

Alone.png

Se laisser guider par son instinct, suivre des chemins inconnus où tout devient important. Avoir le sentiment d’être de nouveau un enfant. Être curieux du monde et apprendre sans cesse. Tout a du sens quand on est comme cela, en voyage dans sa vie. Et qu’on s’est mis en route lorsqu’on était petit.
Je vis pas ma vie, je la rêve de Jacques Higelin

Continuer la lecture de Alone

Sous les Tropiques

Sous les tropique v2.png

C’était une de ces journées des tropiques où les bleus semblent vouloir montrer qu’ils sont assez nombreux pour se partager l’univers : bleu-blanc du ciel, bleu-vert de l’horizon, bleu-violet de la mer et bleu-gris de l’écume.
Rouge Brésil (2001) de Jean-Christophe Rufin

Continuer la lecture de Sous les Tropiques

Dance with me

dance with me.png

Alors elle danse.Il faut qu’elle trace,avec son corps,les lignes qui permettent d’intégrer l’espace.Seule la beauté du mouvement peut la sauver.
Laver les ombres – Jeanne Benameur

Continuer la lecture de Dance with me

Nom de code : EVE

Code Eve.png

Première Loi : Un robot ne peut blesser un être humain ni, par son inaction, permettre qu’un humain soit blessé. Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. Troisième Loi : Un robot doit protéger sa propre existence aussi longtemps qu’une telle protection n’est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi.
Manuel de la robotique 58è édition – Isaac Asimov

Continuer la lecture de Nom de code : EVE