70 s

70 s censured

Assis sur le bord du trottoir, perdus dans leurs méditations individuelles, avec une gravité lointaine qui rejoint la mastication du casse-croûte, les hippies font chanvre à part.
Un malin plaisir de Antoine Blondin

Continuer la lecture de 70 s

Publicités

Eolia

Eolia censured.png

Entre la nuit du dehors et la lumière de la lampe, les souvenirs refluaient de l’obscurité, se heurtaient à la clarté et, tantôt immergés, tantôt apparents, montraient leurs ventres blancs et leurs dos argentés.
L’ecume des jours – Boris Vian

Continuer la lecture de Eolia

La femme au chapeau

La femme au chapeau.png

Il suffît d’un sourire entrevu là-bas sous un chapeau de crêpe blanc à bavolet lilas, pour que l’âme entre dans le palais des rêves.
Les Misérables (1862), IV, Un coeur sous une pierre de Victor Hugo

Continuer la lecture de La femme au chapeau

Poison

Poison.png

L’intérêt renferme un poison si actif, si subtil, que dès qu’il vient se joindre à un sentiment, il le corrompt et finit par l’éteindre.
Considerations sur l’esprit et les moeurs (édition 1787) – Gabriel Sénac de Meilhan

Continuer la lecture de Poison

The queen

The Queen

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, – fée aux yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! –
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ?
Les Fleurs du Mal (1857), XXI – Hymne à la beauté de Charles Baudelaire

Continuer la lecture de The queen