Futura Angel

Futura angel.png

On n’est libre que lorsqu’on a envie de rien, et un être parfaitement libre n’aurait envie de rien. C’est parce que je n’ai envie de rien que je me conclus libre. Mais non, dit Angel. Puisque vous avez envie d’avoir des envies, vous avez envie de quelque chose et tout cela est faux.
L’arrache-cœur, 1953 – Boris Vian

Continuer la lecture de Futura Angel

Publicités

Stranger

stranger.png

A travers le mal, qui est à la surface, le beau, qui est au fond, agit. Forma, la beauté. Le beau, c’est la forme. Preuve étrange et inattendue que la forme, c’est le fond. Confondre forme avec surface est absurde. La forme est essentielle et absolue ; elle vient des entrailles mêmes de l’idée. Elle est le Beau ; et tout ce qui est beau manifeste le vrai.
Proses philosophiques (1901-1937), Utilité du Beau de Victor Hugo

Continuer la lecture de Stranger

Fly

Fly

Je voudrais qu’il aimât les clairs de lune, les roses pompon, les nostalgies exotiques, les langueurs printanières, les névroses fin de siècle, toutes choses que personnellement j’abomine mais qui, de nos jours, font bien dans un roman.
Le Vol d’Icare (1968) de Raymond Queneau

Continuer la lecture de Fly

Nom de code : EVE

Code Eve.png

Première Loi : Un robot ne peut blesser un être humain ni, par son inaction, permettre qu’un humain soit blessé. Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. Troisième Loi : Un robot doit protéger sa propre existence aussi longtemps qu’une telle protection n’est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi.
Manuel de la robotique 58è édition – Isaac Asimov

Continuer la lecture de Nom de code : EVE