Toxic

Toxic.png

Mon fils, méfie-toi de l’amour d’une femme, méfie-toi de ce bonheur, de ce poison
Premier amour – Ivan Tourgueniev

Continuer la lecture de Toxic

Saveur Caramel

Saveur Caramel.png

« L’amour, écrit Stendhal, se forme par cristallisation. » Pour certains coeurs prompts à s’attendrir, c’est caramélisation qu’il faudrait dire.
L’amour – Marcelle Auclair

Continuer la lecture de Saveur Caramel

La Bonne Parole

La bonne Parole.png

Je n’aime plus. Ces paroles enferment un mystère tout aussi profond que celui contenu dans le mot j’aime. L’estime, la considération , les égards, s’obtiennent, disparaissent, reviennent; mais quant à l’amour, on le précherait mille ans qu’on ne le ferait pas renaître.
La comédie humaine de Balzac – Honoré de Balzac

Continuer la lecture de La Bonne Parole

Emotion

Emotion.png

C’est dans la joie et la tristesse, celles des émotions dont les expressions est peut-être la plus humaine, que l’adaptation au rôle d’unir entre eux les individus par l’accord de leurs réactions et la sympathie se montre à l’état le plus pur. Encore ne faut-il pas tenir compte de l’angoisse, de son intime crispation et de ses répercussions organiques.
L’enfant turbulent, Dr H. Wallon, éd. PUF, 1984, partie I_ Le stade de développement psychomoteur, chap. Le stade émotif, p. 68 – Henri Wallon

Continuer la lecture de Emotion

And if humanity was the object of the intensive industry

Industrie intensive.png

C’est ça qu’on appelle une grande ville : un endroit où l’on fait l’élevage du crime.
La Crucifixion en rose, 1. Sexus (1949) de Henry Miller

Continuer la lecture de And if humanity was the object of the intensive industry

La mort est si belle

La mort est si belle.png

Les morts parlent vraiment aux vivants dans l’air qui flotte entre les gens, il y a les esprits, qui font leur petite révérence, et qui, aussi, rient avec nous. Ils sont notre oxygène.
La nostalgie de l’ange – Alice Sebold

Continuer la lecture de La mort est si belle