Rosa

rosa.png

J’aurai pu être plus commercial qu’un bouquet de roses, si St Valentin ne m’avait pas volé toutes mes proses.
Cactus de Sibérie (2004) de Abdoulaye Diarra, dit Oxmo Puccino

Continuer la lecture de Rosa

Publicités

The queen

The Queen

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, – fée aux yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! –
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ?
Les Fleurs du Mal (1857), XXI – Hymne à la beauté de Charles Baudelaire

Continuer la lecture de The queen

Rose

Rose.png

Mes trois pièces sont, ainsi que l’a formulé un merveilleux jeune poète : Comme une rose blanche Sur une verte tige, près d’une autre. Elles forment un cycle parfait, et, dans leur délicate sphère, complètent la vie et l’art.

Entretien, publié dans la «St. James Gazette» en janvier 1895 – Oscar Wilde

Continuer la lecture de Rose

Arachnea

Arachnea

Aucun livre ne peut nous sauver de notre vie. Aucune parole ne sait recueillir ces éclats qui nous reviennent et nous élancent, empêchant le soir de descendre, la paix de venir. Il n’y a pas de consolation, puisque tout nous blesse et que rien ne nous fait mourir. Il n’y a que les choses devant nos yeux et la lumière sur ces choses. Il n’y a que ces araignées d’eau que je regarde filer sur la soie d’un étang, fragiles, avançant par saccades comme sous l’accès d’une pensée sans cesse interrompue, sans cesse reprise, inventant la légèreté d’une voie entre les deux éternités massives de l’air et de l’eau.

Le Huitième Jour de la semaine de Christian Bobin

Continuer la lecture de Arachnea