Fleur des champs

Fleur des champs.png

Les soleils couchants Revêtent les champs, Les canaux, la ville entière, D’hyacinthe et d’or ; Le monde s’endort Dans une chaude lumière.
L’invitation au voyage – Baudelaire

Continuer la lecture de Fleur des champs

Publicités

Je suis là….

Je suis là.png

Pour les promenades à cheval, une grande forêt de pins s’étendait jusqu’au bord de la mer, sur des terrains jadis recouverts par les eaux et où les flottes romaines avaient jeté leurs ancres. C’était la Pineta de Boccace, le bois immémorial de Ravenne, où les chiens du Chasseur fantôme poursuivaient éternellement la Dame qui avait méprisé l’amour. Byron aima cette solitude sylvestre et marine, qu’animait le bruit des cigales.

Don juan ou la vie de byron (1952), andre maurois, édition grasset, coll. les cahiers rouges, 2006 (isbn 2-246-14564-3), chevalier servant, p. 354 – don juan ou la vie de byron, 1952 – André Maurois

Continuer la lecture de Je suis là….

Countryside

countryside

Aussi obsolète qu’elle puisse sembler, la lenteur est une vertu. Lire un livre, marcher à pas mesurés sur un chemin de campagne, méditer les arcanes d’un jeu subtil : ces actes silencieux et lents tricotent mieux notre bonheur que les trépidations.
Une belle histoire d’amour qui finit bien (2010) de Xavier Deutsch

Continuer la lecture de Countryside

Au mois de Juin – Casting Versus Magazine 2015

Casting Versus Magasine 2015

The heat is oppressive. The shade trees freshen his skin. The countryside is dry, but soothing. Generator happiness under this sun.

Continuer la lecture de Au mois de Juin – Casting Versus Magazine 2015