Aloha

Aloha.png

ô elle dans mes sommeils, aimante dans mes sommeils, tendre complice dans mes sommeils, ô elle dont j’écris le nom avec mon doigt sur de l’air ou, dans mes solitudes, sur une feuille, et alors je retourne le nom mais j’en garde les lettres et je les mêle, et j’en fais des noms tahitiens, noms de tous ses charmes. Rianea, Eniraa, Raneia, Neiraa, Niaera, Ireana, Enaira, tous les noms de mon amour.
Albert Cohen, in Belle du Seigneur, 1968 – Albert Cohen

Continuer la lecture de Aloha

Publicités

Après le Chaos…


Après le chao

Transgressez les codes. Affranchissez-vous de vos trajectoires balisées et sagement formatées. Soyez vous, vraiment. Si tout le monde le fait ce sera alors le chaos, c’est vrai, mais putain ce que ce sera bon. Personne n’a jamais dit que le paradis c’était l’ordre. L’ordre, les lois impérieuses, les contraintes morales, idéologiques, les obligations de comportement, les frustrations, les souffrances, tout ça c’est l’enfer. Vous n’avez donc pas compris ? Vous vivez en enfer.
Le Coma des mortels – Maxime Chattam

Continuer la lecture de Après le Chaos…

Queen of the Damned

Queen of the Damned.png

Car le paradis, c’est la fusion de deux âmes dans un baiser d’amour. Et qu’importe , quand nous l’avons trouvé ici-bas, que ce soit dans les bras d’un saint ou d’un damné ? qu’il soit maudit ou adoré parmi les hommes, celui que tu aimes, que t’importe, pourvu qu’il te le rende ?
Leone Leoni (1834) de Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand

Continuer la lecture de Queen of the Damned

Gaïa

gaia V censured

Vous lui auriez affirmé que si les pieds plats ont du mal à marcher, c’est parce que la Terre est ronde, il n’aurait pas discuté.
La ligne verte – Stephen King

Full picture = >HERE

Continuer la lecture de Gaïa