Guerrière

Guerrière

Comme tous les gens très forts, il peut commettre un acte et son contraire absolu dans un même temps sans se sentir écartelé, sans éprouver de culpabilité, c’est le lot des guerriers de tuer puis de sauver, une logique absolue le tient.
A l’heure ou les hommes vivent – Delphine de Malherbe

Continuer la lecture de Guerrière

Dans tes yeux

Dans tes yeux

Voila l’innocence, voilà la perfection, voilà la beauté de l’âme dans celle du corps. Voilà celui que j’aime, que je sers et que je prie. L’amour divin est dans une de ses caresses, et je vois le ciel dans ses yeux bleus.

George Sand
Artiste, écrivaine (1804 – 1876)

Continuer la lecture de Dans tes yeux

Chuuuuuut …..le maitre dort

Le maitre dort

Lui n’éprouvait pas le besoin de projeter l’encre de ses fantasmes sur la page blanche de femmes en devenir. Un être malléable ne lui inspirait pas de désir : c’était conquérir du vide. Il préférait les femmes que la vie avait polies et marquées, celles dont on touche, comme sur un livre en braille, les humiliations et les plaisirs au coin de la bouche et des yeux. Il aimait qu’avec un corps il y ait une âme un peu lasse et fourbue qui vienne se lover contre lui.
Fourrure – Adelaïde de Clermont-Tonnerre

Continuer la lecture de Chuuuuuut …..le maitre dort

La reine des Corbeaux

La reine des corbeaux

Le corbeau chante aussi bien que l’alouette pour qui n’y fait pas attention. Que de choses n’obtiennent qu’à leur saison leur juste assaisonnement de louange et de perfection !
Oeuvres complètes de w. shakespeare … (édition 1872) – William Shakespeare

Continuer la lecture de La reine des Corbeaux