Vegetal

Vegetal.png

Cette nuit-là, elle s’endort avec les fleurs. L’homme la déshabille avec précaution, déplie un par un les pétales puis les dispose sur sa peau nue comme les écailles d’un poisson, puzzle végétal formant un manteau de cérémonie qu’il prend soin de parfaire, murmurant de temps à autre, ne bouge pas tu veux, alors qu’elle avait sombré depuis longtemps dans un délice cataleptique, ornée et soignée comme une reine.
Réparer les vivants (2013) de Maylis de Kerangal

Continuer la lecture de Vegetal

Publicités

Fleur des champs

Fleur des champs.png

Les soleils couchants Revêtent les champs, Les canaux, la ville entière, D’hyacinthe et d’or ; Le monde s’endort Dans une chaude lumière.
L’invitation au voyage – Baudelaire

Continuer la lecture de Fleur des champs

Cannibale

Cannibale.png

L’amour, le vrai, est cannibale et destructeur. En vérité, il tue. Posséder l’autre, c’est le faire mourir. Etre possédé, c’est mourir aussi. Les vrais amants se détournent du monde. Ils s’enferment pour mourir.
De nouveaux lieux communs (1994), La fidélité de Serge Bouchard

Continuer la lecture de Cannibale

Il n’y a que la rose….

Cérémonie.png

Et son sourire est un bouquet de roses rouges, son visage un paysage givré de carte de Noël, ses cheveux l’onde de la nuit déployant ses étoiles.
Comptines assassines – Pierre Dubois (auteur)

Continuer la lecture de Il n’y a que la rose….

The queen

The Queen

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, – fée aux yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! –
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ?
Les Fleurs du Mal (1857), XXI – Hymne à la beauté de Charles Baudelaire

Continuer la lecture de The queen