Fly

Fly

Je voudrais qu’il aimât les clairs de lune, les roses pompon, les nostalgies exotiques, les langueurs printanières, les névroses fin de siècle, toutes choses que personnellement j’abomine mais qui, de nos jours, font bien dans un roman.
Le Vol d’Icare (1968) de Raymond Queneau

Continuer la lecture de Fly

Publicités

Spirit

Hermite.png

La nuit, le fantôme qui me hante le plus est le mal enfoui en moi qui me conduisit un jour à douter de la chose dont j’avais le plus envie.
Le Poète (1997) de Michael Connelly

Continuer la lecture de Spirit

Origine

Origine.png

La vie n’est pas ce que tu crois. C’est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-la. Tu verras, cela deviendra une petite chose dure et simple qu’on grignote, assis au soleil. Ils te diront tout le contraire parce qu’ils ont besoin de ta force et de ton élan. Ne les écoute pas.
Extrait d’Antigone – Anouilh

Continuer la lecture de Origine

Dolce

FeroshCasting2017_Nel4481

Je me réveille plein de toi. Ton portrait et les souvenirs de notre première rencontre n’ont laissé de repos à mes sens. mio dolce amor, reçois un millier de baisers ; mais ne m’en donne pas, car il brûle mon sang.

Lettre de Napoléon à Josephine – Paris, le 6 brumaire an IV – Napoléon Bonaparte

Continuer la lecture de Dolce