Provoque

Provoque

La vie, jeune homme, est une femme étendue, avec des seins rapprochés et gonflés, avec un grand ventre lisse et mou entre les hanches saillantes, avec des bras minces, des cuisses rebondies et des yeux mi-clos, qui dans sa provocation magnifique et moqueuse exige notre ferveur la plus haute, toute la tension de notre plaisir de mâle qui lui tient tête ou qui est fichu.
La montagne magique (1931), thomas mann (trad. maurice betz), éd. arthème fayard, coll. le livre de poche, 1994, p. 812-13 – Thomas Mann

Continuer la lecture de Provoque

Darkness

Darkness

Certains souvenirs se refusent à sombrer dans l’oubli, quels que soient le temps écoulé ou le sort que la vie nous ait réservé. Des souvenirs qui gardent toute leur intensité et restent en nous comme la clé de voûte de notre temple intérieur.
Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

Continuer la lecture de Darkness

Rock’N’ Roll

Rock n'Roll.png

Pas de valse donc, ni d’Odette, ni d’accordéon dans son capital génétique. Le metteur étant de la génération d’après, il s’est construit autrement – pétards, manifs, rock, pop et cheveux longs.
L’etoile et la vieille – Michel Rostain

Continuer la lecture de Rock’N’ Roll

Humanoïde

 l’intolérance des gens est telle qu’ils n’acceptent aucune différence entre vous et eux. Rien n’est admis, on doit suivre leur troupeau, faire tout exactement comme ces robots.
Le pavillon des enfants fous – Valérie Valère

Continuer la lecture de Humanoïde

Direction

Direction.png

Si tu arrives à dominer ta peur, plus rien ne t’atteindra, plus aucune force mauvaise n’aura d’emprise sur ton coeur. Et pour vaincre la peur, il n’y a qu’un remède : l’amour. Tout le chemin de la vie, c’est de passer de la peur à l’amour.
L’oracle della Luna (2006) de Frédéric Lenoir

Continuer la lecture de Direction