In my house

In my house

Les maisons ont une odeur. Elle appartient à ceux qui y vivent, elle est toujours différente, unique. Quand les occupants changent, leur odeur s’évapore pour céder la place à une autre qui se forme avec le temps, intégrant d’autres parfums, chimiques ou naturels -assouplissant et café, manuels scolaires et plantes d’intérieur, nettoyant ménager et soupe au chou- et, devient celle de cette famille, des personnes qui la composent, qui la portent sur elles sans même la sentir.

Le tribunal des âmes   de Donato Carrisi

Continuer la lecture de In my house

Publicités