Domina

Domina.png

La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité ; les singularités qui la spécifient tirent leur importance de la signification qu’elles revêtent ; elles pourront être surmontées dès qu’on les saisira dans des perspectives nouvelles ; ainsi on a vu qu’à travers son expérience érotique, la femme éprouve – et souvent déteste – la domination du mâle : il n’en faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux.
Le Deuxième Sexe (1949) de Simone de Beauvoir

Continuer la lecture de Domina

Publicités

Les Damnées

Les damnées.png

La torche ensanglanta le fleuve de reflets écarlates. On aurait cru voir dans l’eau l’embrasement d’un palais. Les deux rives se détachaient en sanguine. Les arbres érigeaient des feuillages rouges, ainsi qu’en octobre… C’était aussi beau qu’un paysage d’enfer. Seulement, en fait de damnés, il n’y avait que moi. Et je ne crois pas avoir commis de péché assez grandiose pour mériter cette mise en scène splendide.
La dame à la louve, renée vivien, éd. alphonse lemaire, 1904, brune comme une noisette, p. 155 – la dame à la louve, 1904 – Renée Vivien

Continuer la lecture de Les Damnées

Space

Habitant de la lune.png

N’ayez jamais peur de la vie, n’ayez jamais peur de l’aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d’autres espaces, d’autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît.
Trilogie de la mer Rouge – Henry de Monfreid

Continuer la lecture de Space

Aloha

Aloha.png

ô elle dans mes sommeils, aimante dans mes sommeils, tendre complice dans mes sommeils, ô elle dont j’écris le nom avec mon doigt sur de l’air ou, dans mes solitudes, sur une feuille, et alors je retourne le nom mais j’en garde les lettres et je les mêle, et j’en fais des noms tahitiens, noms de tous ses charmes. Rianea, Eniraa, Raneia, Neiraa, Niaera, Ireana, Enaira, tous les noms de mon amour.
Albert Cohen, in Belle du Seigneur, 1968 – Albert Cohen

Continuer la lecture de Aloha

Black Angel

Black Angel.png

Les connaissances qu’ils vénéraient ont servi à mettre au point une arme si puissante qu’elle n’est plus une arme, mais une figure sacrée de l’apocalypse. Ils en ont tous été les oracles et les esclaves.
Le principe de Jérôme Ferrari

Continuer la lecture de Black Angel