70 s

70 s censured

Assis sur le bord du trottoir, perdus dans leurs méditations individuelles, avec une gravité lointaine qui rejoint la mastication du casse-croûte, les hippies font chanvre à part.
Un malin plaisir de Antoine Blondin

Continuer la lecture de 70 s

Publicités

Poésie

Poesie v2.png

Mais elle a aussi des yeux de danseuses et, croyez-moi, c’est le plus important et le plus rare. Si une ballerine n’a pas de regard, elle ne sera jamais présente à sa danse.
Robert des noms propres (2002) de Amélie Nothomb

Continuer la lecture de Poésie

Mademoiselle Rose

Mlle Rose.png

Écarquille tes yeux à la beauté des choses ; Nourris-toi du parfum de la femme et des roses ; Bois comme un banc de sable, et sois bon comme un chien, Et tâche de mourir bien.
La Muse gaillarde de Raoul Ponchon

Continuer la lecture de Mademoiselle Rose

Réception Mondaine

Reception mondaine

Sans une épouse bien née, la vie mondaine est impossible. La diplomatie se fait dans les salons privés, dans le luxe.
Taï-Pan (1966) de James Clavell

Continuer la lecture de Réception Mondaine

Rose

Rose.png

Mes trois pièces sont, ainsi que l’a formulé un merveilleux jeune poète : Comme une rose blanche Sur une verte tige, près d’une autre. Elles forment un cycle parfait, et, dans leur délicate sphère, complètent la vie et l’art.

Entretien, publié dans la «St. James Gazette» en janvier 1895 – Oscar Wilde

Continuer la lecture de Rose

Roses Rouges

Roses rouges

La foule est le résultat de milliers d’histoires d’amour. Milliers et milliers de rencontres, d’hésitations, de roses et de taxis, de déhanchements en boite de nuit, de mots dissimulés, de bégaiements, de petites poésies légères comme est légère la bise humide sur les plateaux ariégeois.

Les cimetières sont des champs de fleurs – Yann Moix

Continuer la lecture de Roses Rouges