Regard Absinthe

Regard Absinthe

Des yeux ! il en existe de si beaux, il y en a de bleus comme des lacs, de verts comme les vagues, de laiteux comme l’absinthe, de gris comme l’agate et de clairs comme de l’eau.
Monsieur de Phocas (1901) de Jean Lorrain

Continuer la lecture de Regard Absinthe

Charmant

Sous les jupes des filles.png

Rétines et pupilles, Les garçons ont les yeux qui brillent Pour un jeu de dupes : Voir sous les jupes des filles, Et la vie toute entière, Absorbés par cette affaire, Par ce jeu de dupes : Voir sous les jupes des filles.
Foule sentimentale – Alain Souchon

Continuer la lecture de Charmant

Futura Angel

Futura angel.png

On n’est libre que lorsqu’on a envie de rien, et un être parfaitement libre n’aurait envie de rien. C’est parce que je n’ai envie de rien que je me conclus libre. Mais non, dit Angel. Puisque vous avez envie d’avoir des envies, vous avez envie de quelque chose et tout cela est faux.
L’arrache-cœur, 1953 – Boris Vian

Continuer la lecture de Futura Angel

Le passeur

Le passeur.png

Pour Thomasina, les gens sont des rivières, toujours prêts à passer d’un état d’être à un autre. A ses yeux, il est injuste de traiter les gens comme des êtres achevés. Chacun est constamment en devenir ou en non-devenir.
Annabel – 2014 – Kathleen Winter

Continuer la lecture de Le passeur