Pointe d’or

Pointe d'or

Elle disait et elle se savait un peu livresque: — J’aime le peau à peau, car en prolongeant les corps il prolonge les âmes.
L’Amour sans passeport de Anne Bernard

Continuer la lecture de Pointe d’or

Publicités

Jeu interdit

Jeu interdit.png

N’apprenons rien et le prochain monde sera identique, avec les mêmes poids morts à soulever, les mêmes interdits à combattre….
Jonathan Livingston le goéland (1970), Richard Bach (trad. Pierre Clostermann), éd. Librio, 1994 (ISBN 2-277-30002-0), partie 2, p. 50 – Richard Bach

Continuer la lecture de Jeu interdit

Russia

Russia.png

… c’est à cela que servent les voyages. Ils agrandissent l’espace qui nous entoure. Ils font de nous de nains insoumis cernés de terres à conquérir, nous qui jusque-là étions des géants malhabiles au milieu de minuscules maisons de poupées.
Je suis ici pour vaincre la nuit. Yo Laur (1879-1944) – 2017 – Marie Charrel

Continuer la lecture de Russia

Purple in the rock

purple in the rock

C’étaient des cheveux blonds, d’un blond cendré, d’un blond de poudre, et il y en avait, et ils étaient fin, un brouillard d’or autour de la tête.
Le Petit Chose (1868) de Alphonse Daudet

Continuer la lecture de Purple in the rock

Dans mon perfecto

dans mon Perfecto

Karen soupira et tapota la poche de sa veste, dans l’espoir d’y trouver une pastille de menthe. Depuis qu’elle avait arrêté de fumer, au premier de l’an, elle pratiquait le suicide dentaire.
De cendre et d’os (2006) de John Harvey

Continuer la lecture de Dans mon perfecto

Ballerine

Ballerine.png

Mais elle a aussi des yeux de danseuses et, croyez-moi, c’est le plus important et le plus rare. Si une ballerine n’a pas de regard, elle ne sera jamais présente à sa danse.
Robert des noms propres (2002) de Amélie Nothomb

Continuer la lecture de Ballerine